Porteur de projet

Intégrez notre coopérative

Calad' Impulsion s'adresse à tout porteur de projet de création d'activité

La formule proposée vous permet de démarrer immédiatement votre activité, en toute autonomie.
Vous n’avez pas à créer votre propre structure juridique, vous êtes hébergé par la coopérative qui met à votre disposition son N° de SIRET.

Cela vous permet de :

    • Facturer vos prestations et vos ventes

    • Posséder un nom commercial, faire de la publicité

    • Récupérer la TVA sur vos achats

    • Être couvert en Responsabilité Civile Professionnelle

    • Être couvert au titre du régime général (Accident du Travail)

Calad' Impulsion vous apporte :

  • Son cadre légal pour exercer votre activité professionnelle (SIRET, KBis)
  • L’utilisation libre de votre nom commercial : vous intervenez en toute autonomie, vous restez maitre de votre activité et propriétaire de votre clientèle
  • Le bénéfice d’une protection sociale relevant du Régime Général
  • Son assistance pour élaborer vos contrats commerciaux
  • L’usage de son numéro de déclaration d’Organisme de Formation
  • L’utilisation autonome du logiciel commercial : édition de devis et factures, outils de gestion
  • La protection d’une assurance en Responsabilité Civile Professionnelle (RC PRO) pour votre activité
  • La prise en compte de vos frais d’exploitation dans votre gestion
  • Un accompagnement sur-mesure pour vous aider au lancement de votre activité (analyse de l’évolution des résultats, conseil sur la stratégie, les démarches commerciales)
  • Le relais des permanents et du réseau dans les domaines juridique, administratif, fiscal et social
  • Une formation à l’utilisation des outils de gestion
  • L’opportunité d’entreprendre, d’échanger et de mutualiser avec d’autres entrepreneurs
  • La protection sociale due à tous les salariés, et notamment les droits au chômage en cas d’arrêt de l’activité

Le parcours entrepreneur en 3 étapes

Comment s'inscrire

S'inscrire est simple et rapide :

Venez à nos réunions d'information !

Pour s’inscrire, il faut participer à une réunion collective qui présente le fonctionnement de la Coopérative, constituer un dossier puis présenter votre projet lors d’ un entretien individuel.

Combien ça coûte ?

Accueil

Les CAE ont adopté le principe de la gratuité de l’accueil.

Le porteur de projet ne verse aucune somme d’argent ou cotisation au départ pour signer un CAPE.

Parcours CAPE et salariat

Comme dans toute entreprise, vous payez les charges directement liées à votre activité (assurance, frais et achats, cotisations sociales pour les entrepreneurs-salariés).

En toute transparence, vous suivez l’évolution de votre activité sur un logiciel mis à votre disposition.

En cas d’interrogation, le mieux est de prendre rendez-vous avec un permanent.

Contribution

Chaque entrepreneur contribue au fonctionnement de la coopérative à hauteur de 10% de son chiffre d’affaires HT (de la marge brute pour les activités de revente ou de sous-traitance).
C’est l’unique contribution financière des entrepreneurs à la Coopérative.

Cette contribution ne couvre pas l’ensemble des coûts de fonctionnement. De ce fait, l’accompagnement, les ateliers, les temps collectifs sont soutenus financièrement par les partenaires institutionnels : l’Agglomération Villefranche Beaujolais, la COR, la Région Rhône Alpes, l’Europe.

Préparer l'avenir

L'entrepreneur peut à tout moment faire évoluer son parcours

Lors du CAPE

L’entrepreneur peut :

Sortir pour créer son entreprise individuelle, quelle qu’en soit la forme juridique. Le contrat CAPE est souple et permet une sortie à l’initiative d’une seule des parties. Ainsi lorsque le porteur de projet estime avoir fait une expérience profitable de la création, il peut interrompre le CAPE sans préavis et sans frais. La rémunération liée à son résultat lui est versée.

Mettre fin à son projet si celui-ci s’avère non viable. Il reviendra alors à son statut initial, sans perte ou modification de droits (pas d’adhésion au RSI).

Sous le statut de salarié associé

L’entrepreneur peut :

Sortir pour créer son entreprise individuelle, quelle qu’en soit la forme juridique.
Le contrat de travail est rompu avec l’accord des deux parties.sans frais. La rémunération liée à son résultat lui est versée.

Mettre fin à son projet si celui-ci s’avère non viable.
Le contrat de travail est rompu avec l’accord des deux parties.

Alors prêt à nous rejoindre ?

Fermer le menu